Cloture alu sur muret parpaing, comment faire?

Pour délimiter votre propriété aussi bien que pour lui donner un niveau de sécurité adéquat, ériger une clôture digne de ce nom s’avère être une alternative qui ne doit se décider qu’à tête reposée. Les clôtures ont connu beaucoup de déclinaisons à travers les âges, cependant par les temps qui courent celles à deux niveaux sont les plus enviées. Si vous envisagez de mettre en place une clôture alu sur muret de parpaings, vous ne pouviez pas mieux tomber parce que le présent article traite des essentiels à savoir à ce sujet.



Commencez par la base de tout

Pour s’assurer d’avoir un muret qui soit stable et qui puisse assurer son vrai rôle de protection, il faut lui fournir tout d’abord la fondation qu’il lui faut. Pour ce faire, rien ne vaut le bon vieux béton armé robuste et massif en tant que semelle stable. Pour ce faire, il faut commencer par creuser une tranchée d’une largeur faisant deux fois celle de l’épaisseur des parpaings de votre muret. Pour ce qui est de la profondeur, il est conseillé d’aller chercher dans les 30 cm ou pour en être plus sûr, il faut creuser hors gel.

Quelle que soit la hauteur du muret que vous avez prévu de mettre en place, il est fortement recommandé d’utiliser un ferraillage de type longrine pour apporter le plus de solidité à cette semelle. C’est pour éviter les fissures et les affaissements éventuels qui peuvent se répercuter sur l’ensemble de votre œuvre. Une fois cette structure métallique mise en place, vous pouvez maintenant couler doucement le béton que vous avez préparé toujours de manière à garder la surface de celui-ci nivelée au niveau à bulle.

Montez votre muret de parpaings

Après que votre béton aura séché, arrive maintenant le moment de l’érection du muret de parpaings. Pour faciliter la pose de la première rangée de parpaings du muret, il convient de délimiter l’assise de celui-ci sur la semelle en béton à l’aide de cordeau. Les parpaings seront assemblés à l’aide mortier composé d’eau, de ciment et de sable de rivière. Le dosage de ces composants peut varier selon la surface du muret (se référer aux normes de votre fournisseur). Il faut que vous vous assuriez de l’alignement horizontal des rangées de parpaings à l’aide d’un cordeau fixé à deux poteaux placés aux deux extrémités de la semelle et parallèlement à la tracée de l’assise. Vous devez aussi prévoir l’utilisation de parpaings d’angle selon la hauteur et la longueur du muret.

Fixation de la clôture en aluminium

La pose de cette dernière partie est plus facile que les deux premières. Les clôtures en aluminium vous sont fournies généralement en kit sur-mesure prêt à poser comme le cas de cette clôture aluminium design. Les profils aluminium sont assemblés au préalable, tout ce qu’il vous reste à faire c’est de fixer ces derniers par vissage ou bien par scellement. Il faut veiller à suivre les recommandations du fournisseur pour la mise en place de cette clôture en aluminium parce que les kits peuvent varier d’un constructeur à un autre.