Avant/après : transformer un escalier

L’escalier est une pièce maîtresse de la structure de la maison. De ce fait, son apparence joue un rôle déterminant en termes de design d’intérieur.

Un escalier dépareillé ou démodé laissera une mauvaise impression sur les visiteurs. Celui-ci peut même réduire la valeur de votre propriété. Toutefois, il ne faut pas limiter le sujet à l’apparence. En effet, de nombreux anciens escaliers sont aujourd’hui dangereux, parce qu’ils ont été conçus et construits à une époque où la réglementation de la construction était moins exigeante. Ainsi, on va évoquer ici les différents moyens de transformer un escalier – pour le mettre au goût du jour esthétiquement et fiable sur le plan sécuritaire.

Remplacer les rampes

Changer des balustres à l’ancienne – ou des balustrades en bois de style ranch – par un équivalent plus moderne peut complètement transformer l’apparence de vos escaliers. Cela sans les frais et les perturbations de l’installation d’un nouvel escalier. Par ailleurs, le remplacement de la main courante complètera la transformation. Dans la mesure où vous désirez un style plus contemporain, utilisez des panneaux de verre au lieu de balustres en bois. Cela apportera un look élégant et minimaliste tout en augmentant le flux de lumière dans votre maison.

Pour un effet plus intemporel qui ne se démode pas, envisagez des fuseaux en pin ou en pruche, qui s’accordent bien avec la plupart des styles de décoration.

La rénovation des escaliers est également une bonne occasion de s’assurer que tout espace – par exemple l’espace entre les balustres ou entre les contremarches et les marches – soit conforme aux normes de sécurité actuelles.

Par ailleurs, la balustrade doit être conçue de façon à ce que les enfants ne soient pas tentés de monter dessus. De nombreuses rampes d’escalier plus anciennes – y compris celles de type ranch avec des balustrades horizontales en bois qui étaient si populaires dans les années 60 et 70 – ne respectent pas ces réglementations. La rénovation ou la transformation d’un escalier est ainsi une opportunité d’adapter la structure aux nouvelles normes de sécurité.

Décloisonner le dessous d’escalier

Dans la mesure où vous possédez un dessous d’escalier en placard, il est aussi possible de transformer celui-ci. Pour une atmosphère plus moderne, envisagez de décloisonner cette partie de l’escalier. Avec un peu d’imagination, il est tout à fait possible de transformer l’espace en une zone d’étude, un coin salon, une mini bibliothèque ou une étagère commode. Le choix se fera évidemment selon vos besoins. À noter que la marge de manœuvre sera d’autant plus importante si l’escalier se situe dans une salle à manger ou le salon, plutôt que dans le couloir.

Si le stockage pose problème, le fait d’installer une commode, un meuble ou un petit buffet peut être un moyen astucieux de réduire l’encombrement tout en conservant un style contemporain à aire ouverte.

En fonction de la configuration de votre maison, lorsque des escaliers jouxtent un mur extérieur, vous pouvez avoir la possibilité de percer et de créer une fenêtre supplémentaire, laissant entrer davantage de lumière naturelle.

La tendance du bois naturel

En matière de décoration d’intérieur, la tendance actuelle est à afficher le bois le bois naturel. Cela a amené de nombreux propriétaires à retirer leur tapis d’escalier pour tirer le meilleur parti des marches en bois situées en dessous. Le bois est un matériau admirablement noble qui convient bien autant aux maisons modernes que traditionnelles – et qui ne se démodera pas facilement.

À moins que vous n’optiez pour des modèles préfabriqués, vous devrez traiter le bois pour le protéger de l’usure. L’huile de cire, la teinture à bois, l’huile danoise et le vernis offrent tous un degré de protection différent.

Avant d’appliquer toute finition, frottez toutes les pièces de l’escalier avec un papier abrasif de qualité fine en suivant le grain du bois. Nettoyez les débris et la poussière avec un chiffon humide.

Étalez le traitement de manière aussi uniforme et fine que possible à l’aide d’un chiffon propre – ou d’un pinceau si vous appliquez un vernis – en prenant soin de suivre la direction du grain. Si vous avez choisi la teinture pour bois, vous devrez ajouter au moins une couche de vernis polyuréthane pour sceller la surface et assurer une protection adéquate.

Sortez le pinceau !

La peinture peut transformer merveilleusement votre escalier. Cette solution offre de nombreuses possibilités en termes de personnalisation. Vous pouvez décider de ne peindre que les fuseaux et les poteaux, ou de décorer toute la rampe d’escalier si vous êtes du genre artistique. De toute façon, votre escalier aura un nouveau souffle.

Pour assurer une finition durable et d’aspect professionnel, prenez le temps de poncer soigneusement toutes les surfaces en premier pour éliminer le vernis ou la peinture existante. Essuyez tout avec un chiffon humide, puis utilisez un apprêt antitache pour sceller les nœuds dans le bois.

Lorsque les rampes d’escalier sont complètement sèches, appliquez au moins deux couches de peinture de bonne qualité. Différents types de finitions sont disponibles, le semi-brillant étant particulièrement apprécié. Si vous souhaitez créer une caractéristique du tapis de l’escalier ou des marches, vous pouvez peindre toutes les moulures environnantes dans une couleur identique, de manière à ce que les marches se détachent vraiment. Sinon, vous préférerez peut-être assortir la couleur des bandes de roulement et de la main courante pour un aspect plus cohérent.

Bien que la peinture des bandes soit un travail relativement simple, les broches peuvent être délicates, surtout si elles sont cannelées ou tordues. Un pulvérisateur de peinture devrait faciliter la tâche et vous aidera à obtenir une finition lisse et uniforme.

Couvrir avec un tapis

Un nouveau tapis peut faire des merveilles pour un escalier. Il s’agit aussi de la seule option réaliste pour les propriétaires dont les escaliers sont fabriqués à partir de contreplaqué ou de béton.

Comme il existe une vaste gamme de couleurs et de motifs, vous pouvez utiliser la moquette pour marquer les esprits. Si votre escalier est en bon état, vous pouvez poser un glisseur au centre et vernir ou peindre les sections visibles de la bande de roulement.

Un revêtement de sol bon marché sera toujours une fausse économie dans les zones très fréquentées de la maison. Investissez dans un tapis durable, idéalement dans un rapport de 80 % de laine et 20 % de nylon. Ensuite, il faut vérifier que celui-ci est conçu pour être utilisé dans des escaliers.

Choisissez une sous-couche épaisse de bonne qualité et installez le tapis de manière à ce que la pile descende dans les escaliers. Évitez les tapis brillants ou bouclés, car ils peuvent être glissants.

Une façon de réduire les coûts est de réunir plusieurs restes de tapis. Cela vous coûtera beaucoup moins cher qu’un rouleau complet.